Politique de retour bonifiée jusqu’au 6 janvier pour votre magasinage des fêtes Détails


Comment bien choisir l’équipement de hockey pour enfant

Lorsqu’approche la saison de hockey, on se rend parfois compte que Junior a eu une poussée de croissance! Ou alors, on a un nouveau petit hockeyeur à équiper dans la famille. Pour s’assurer de jumeler plaisir et sécurité sur la glace, voici quelques conseils d’expert afin de guider vos achats d’équipement de protection pour enfant et junior.

Acheter une protection adaptée

La priorité à l’achat d’équipement de hockey, c’est l’ajustement. Les enfants ne portent pas forcément du small des pieds à la tête. C’est pourquoi il est fortement recommandé de venir en magasin avec son petit joueur pour lui faire essayer les diverses pièces, qui doivent s’emboîter l’une dans l’autre à la manière d’un casse-tête afin d’assurer une protection optimale. Il suffit d’une jambière mal ajustée et d’une rondelle qui arrive un peu vite pour causer une blessure.

Les épaulières : on les appelle aussi « épaulettes », mais elles protègent bien plus que les épaules. À l’arrière, elles couvrent les clavicules, alors qu’à l’avant, elles cachent le sternum. Certains modèles possèdent des sangles aux bras et aux épaules, qui sont idéales pour les enfants avec des épaules larges, mais des bras minces. On les complète d’un protège-cou, comme celui de Vic pour junior.

Les protège-coudes et gants : ces deux pièces vont « main dans la main », puisque le gant doit arriver à la bonne distance avec le protège-coude afin de protéger le poignet.

Le pantalon : en optant pour un pantalon avec une taille ajustable, on peut jouer sur la grandeur entre 1 et 2 pouces, parfait pour les enfants qui grandissent rapidement!

Les jambières : habituellement, la position dans l’équipe influencera le choix des jambières. Un jeune attaquant préférera une jambière légère et plus ajustée, alors qu’un défenseur aimera plus de protection avec une jambière large. Un conseil : privilégiez un modèle avec la doublure amovible, afin de faciliter le séchage.

Le casque : puisque les enfants ont l’obligation de porter une grille, il est très important que celle-ci soit bien positionnée afin de ne pas masquer la vision. Comme les petits tombent souvent au début, ça vaut la peine d’investir dans un casque de qualité, comme le FL3DS de CCM.

Opter pour les bons accessoires

Une fois l’équipement de protection bien ajusté, il faut se mettre en quête des bons patins et du bâton idéal. Encore une fois, pour les patins, l’essayage en magasin est primordial! Même si la grandeur de chaussure peut guider l’achat, il faut tout de même mesurer le pied et s’assurer que lorsque le jeune plie les genoux, les orteils au fond, on peut insérer un doigt derrière le talon. C’est l’espace requis pour un confort optimal. Évitez cependant d’acheter un peu plus grand en espérant que ça fasse plus longtemps : votre enfant pourrait se blesser avec des patins trop grands. Un excellent rapport qualité-prix est le modèle de patins Jetspeed FT350 Jr de CCM.

Côté bâton, il existe une multitude de modèles avec plus ou moins de flex (degré de flexibilité, qui correspond environ à la moitié du poids de l’enfant) et une palette plus ou moins recourbée. Tout dépend des préférences du joueur et de son type de jeu. Le bâton de composite est un excellent choix pour les enfants et les juniors : léger et facile à manier, il est durable et très abordable. On trouve des bâtons de qualité pour une cinquantaine de dollars environ, comme ceux de la marque Bauer.

Entretenir son équipement comme un pro

Le secret d’un équipement de sport qui ne sent pas le vestiaire humide? Le garder au sec! C’est dans l’humidité que prolifèrent les bactéries causant la mauvaise odeur. Le meilleur moyen de les détruire, c’est d’appliquer un vaporisateur nettoyant désodorisant, comme le Captodor Sport, dès que la partie est finie. On enlève aussi le feutre à l’intérieur des patins pour le faire sécher et on peut y vaporiser un désodorisant pour les chaussures de sport.

Dès qu’on arrive à la maison, on sort son équipement et on le met à sécher dans un endroit sec et frais. La « poche » de hockey ne doit servir qu’au transport et pas à l’entreposage. À la fin de la saison, si on désire faire un bon nettoyage avant de ranger l’équipement (ou pour le passer au prochain jeune joueur de la maison), on peut laver les pièces lavables à l’aide d’un détergent spécialement conçu à cet effet, ou alors se rendre dans l’une des succursales Sports Experts munies d’une machine à vapeur afin de déloger même les odeurs les plus tenaces.

Bonne saison de hockey aux nouvelles recrues!

— ÉQUIPEMENT POUR JUNIOR —

[ Error ]