Inscrivez-vous à notre infolettre et obtenez jusqu'à 50$ DE RABAIS sur votre prochain achat en magasin Voir détails


Bien choisir son équipement de ski alpin

S’il y a bien une raison de se réjouir du retour de l’hiver, c’est le plaisir de skier ! Cependant, vous munir de l’équipement approprié est absolument essentiel. Les bottes tout autant que les skis doivent être choisis avec soin afin que soient assurés votre confort, votre sécurité et votre performance. Suivez le guide avant de vous lancer sur les pistes !

Définir son profil de skieur

Quel type de skieur êtes-vous ? C’est la grande question à se poser lorsqu’on se procure son équipement de ski. Plutôt débutant ou mordu de glisse de longue date ? Voulez-vous skier sur piste uniquement ou sur tous types de terrain ?

Définir comment et où vous allez dévaler les pentes va vous permettre de trouver facilement l’équipement de ski fait pour vous.

Trouver la meilleure botte de ski

La pointure

Les pointures des bottes de ski sont établies selon le système Mondo, un système international basé sur les centimètres. La pointure dépend ainsi de la longueur du pied, arrondie à la baisse (27,4 = 27), car le chausson se tasse à l’usage. Attention, la largeur du pied compte aussi. Pour les bottes pour adultes, les largeurs sont classées de la manière suivante : étroit (96-99 mm), moyen (100-103 mm) et large (104 mm et plus). On connaissait les chaussons thermoformables, mais saviez-vous que les coques le sont aussi ? Le boot-fitting est le meilleur moyen d’adapter parfaitement la botte à votre pied. Des bottes sur mesure pour un confort optimal ! Seuls certains magasins Sports Experts offrent ce service.

La rigidité

Différents degrés de rigidité doivent être pris en considération selon votre profil. Une botte très rigide transfère plus d’énergie aux skis, mais elle nécessite aussi plus de force. Elle est notamment appropriée pour un skieur expérimenté. Pour un jeune skieur ou une femme de petite taille qui skient sur pistes damées, une botte souple, qui aide à compléter les virages, sera plus indiquée.

L’ajustement

Enfilez la botte et laissez le conseiller ajuster les boucles et la courroie de puissance. Écartez ensuite les pieds à la largeur des hanches et faites des flexions à plusieurs reprises.

  • Lorsque vous vous tenez droit, l’orteil devrait être accoté dans le chausson. Si ce n’est pas le cas, prenez une pointure au-dessous. Quand vous effectuez une flexion, le talon doit reculer et vous devez effleurer le bout du chausson. Dans le cas contraire, la pointure au-dessus sera plus appropriée.
  • Si le pied est à l’étroit, n’hésitez pas à opter pour une coquille plus large.
  • Pièce maîtresse du confort dans la chaussure, dans tous les cas, une semelle adaptée sera une bonne idée.
  • Souvent négligées, les chaussettes doivent pourtant être choisies avec soin: trop épaisses, elles compriment le pied et donnent une sensation de froid en raison de la diminution de la circulation sanguine, à l’inverse de l’effet souhaité.

Bien choisir ses skis

La catégorie

Maintenant que vous connaissez votre style, vous pouvez déterminer laquelle de ces quatre grandes catégories de skis alpins vous correspond : le ski pour pistes damées, c’est-à-dire de carving, les skis de conditions multiples, autrement appelés tout-terrain, les skis de freeride, pour le hors-piste, et les skis de freestyle, pour les adeptes de parcs à neige.

La flexibilité

Chacune des catégories énoncées plus haut comprend des sous-catégories qui tiennent compte de votre niveau de compétence. Si vous êtes un skieur intermédiaire amateur de pistes damées, par exemple, un modèle conçu spécifiquement pour le carving de catégorie « sport » ou « récréatif » vous conviendra parfaitement. Ces skis sont généralement plus faciles à manœuvrer en raison de la souplesse de leur flex, c’est-à-dire de la capacité du ski à fléchir sous la force du skieur. À l’inverse, le flex des modèles haute performance est souvent plus rigide et demande plus de force ou de technique pour être manœuvré.

La longueur

S’il n’y a pas de règle stricte, la longueur du ski est souvent déterminée en fonction de votre poids, de votre taille, de votre niveau d’habileté ou tout simplement de votre préférence. De manière générale, plus les skis sont courts, plus ils sont maniables, et plus ils sont longs, plus ils sont stables.

Le rayon

Vous devrez également prendre en considération le rayon des skis. Pour de petits virages dynamiques, choisissez un modèle dont le rayon est plus court (moins de 16 m), alors que si vous aimez effectuer de larges virages, optez pour un modèle dont le rayon est plus long.

Compléter son équipement

Le reste de votre équipement ne doit pas être négligé. Des fixations (souvent incluses avec les skis) et des bâtons bien ajustés assurent votre stabilité en toutes circonstances. Un bon casque permet de glisser en toute sécurité. Pour éviter les éblouissements et vous protéger de la neige, des lunettes sont recommandées. Les gants sont bien sûr indispensables, et doivent être choisis avec soin afin qu’ils soient aussi chauds que confortables.

Quand vous magasinez votre équipement de ski, prenez votre temps et n’hésitez pas à consulter les conseillers en magasin. Investir dans du matériel de qualité vaut vraiment la peine pour vous assurer de skier en toute sécurité… et avoir des montagnes de plaisir !

MAGASINEZ VOTRE ÉQUIPEMENT