Politique de retour bonifiée jusqu’au 6 janvier pour votre magasinage des fêtes Détails


4 trucs d’experts pour choisir le bon soutien-gorge de sport

Puisque le soutien-gorge de sport est généralement caché en dessous de la camisole ou du t-shirt, on est tenté de le remplacer par le soutien-gorge habituel qu’on a sous la main… mais c’est là une grave erreur !

Le soutien-gorge de sport n’est rien de moins que de l’équipement haute performance. C’est, avec vos chaussures d’entraînement, l’article le plus important de votre sac de sport. En augmentant l’intensité de vos mouvements, vous augmentez de deux à trois fois l’impact sur votre poitrine, ce qui peut être très inconfortable et douloureux lorsque vous n’avez pas le bon soutien. Les mouvements répétitifs occasionnent des frottements qui, avec le mauvais soutien-gorge, causent des irritations et parfois des plaies ; aussi, la transpiration rend le tissu de cet accessoire collant et rude s’il n’a pas été conçu spécifiquement pour gérer une grande quantité de sueur.

Alors, si vous n’en avez pas déjà, vous procurer des soutiens-gorge de sport devrait figurer au sommet de votre liste de priorités ! Mais comment choisir les bons ?

1. Choisir le style en fonction du support dont vous avez besoin

La règle de base des soutiens-gorge de sport est simple : plus votre poitrine est volumineuse et que votre entraînement est intense, plus vous avez besoin de support. Il existe deux types de modèles : les soutiens-gorge de sport qui compriment les seins, et ceux qui les séparent et les supportent séparément.

Les soutiens-gorge qui compriment la poitrine sont idéaux pour les femmes qui ont une poitrine moins volumineuse, parce qu’ils diminuent l’impact durant les sports à haute intensité et donnent plus de liberté et de flexibilité. Si vous voulez rehausser votre poitrine tout en lui donnant un support maximal, les modèles rembourrés (comme le Nike Pro Classic GRX) sont à privilégier.

Pour les femmes à la poitrine plus proéminente, les soutiens-gorge de sport qui ressemblent davantage aux modèles de tous les jours et qui supportent les seins séparément sont préférables, étant donné qu’ils offrent plus de support. Si vous faites du sport à haute intensité et que vous avez besoin d’un support supérieur, superposer les deux modèles est également une possibilité !

2. Regarder le dos !

Il existe deux types de bretelles pour les soutiens-gorge de sport, et, malgré la croyance populaire, elles ne sont pas là que pour le style… ou alors, pas uniquement !

Les bretelles des modèles au classique look sportif se rejoignent dans le haut du dos et restent en place (peu importe les mouvements), mais couvrent le centre du dos, la partie du corps qui transpire le plus. Si vous choisissez cette option, assurez-vous de sélectionner un soutien-gorge de sport qui a un tissu plus léger des trous à cet endroit !

De leur côté, les bretelles parallèles sont plus fréquemment ajustables et ne couvrent pas le milieu du dos, ce qui est une bonne chose si vous pensez avoir très chaud. Si votre poitrine est volumineuse, ou si vous avez besoin de plus de soutien et que vous optez pour ce style, choisissez des bretelles larges : plus elles le sont, plus elles soutiennent.

3. Trouver le bon ajustement

Saviez-vous que de 70 % à 80 % des femmes ne portent pas un soutien-gorge de la bonne taille ? En choisissant votre soutien-gorge de sport, vous pouvez bien sûr vous fier à ce que vous portez habituellement, mais soyez ouverte d’esprit et testez plutôt différentes tailles pour obtenir le soutien et la couverture dont vous avez besoin. Si votre objectif est de faire diminuer le mouvement de votre poitrine pendant l’exercice, testez des tailles plus petites, mais si vous voulez un look plus conservateur, allez-y avec une taille au-dessus.

Rappelez-vous que l’important, c’est d’être à l’aise ! Vous saurez que vous avez le bon soutien-gorge en main s’il est ajusté, mais confortable ; si la bande du bas reste en place lorsque vous bougez dans tous les sens ; si votre poitrine se sent supportée ; si les bretelles ne tombent pas et qu’elles ne vous font pas mal ; enfin, si les armatures reposent sur votre cage thoracique plutôt que sur votre poitrine…

4. Tester avant d’acheter

Être à l’aise en se regardant devant le miroir dans la salle d’essayage, c’est bien, mais dans la réalité, on n’achète pas un soutien-gorge de sport pour rester sur place. Voilà pourquoi il faut le tester en situation semi-réelle pour savoir s’il fera l’affaire…

Ainsi, essayez tous les mouvements que vous faites généralement lorsque vous vous entraînez : sautez, courez sur place, faites des rotations avec les bras, essayez une salutation au soleil… Bref : simulez tous vos exercices habituels.

Pendant ces exercices, assurez vous :

  • que votre poitrine reste bien en place dans le soutien-gorge de sport et qu’elle n’essaie pas de s’échapper par les côtés ou par en avant.
  • que la bande du bas ne bouge pas malgré tous vos mouvements et contorsions.
  • que vous ne sentez pas de frottement ou d’irritation.
  • qu’aucune partie du soutien-gorge de sport ne vous pique, vous coupe ou tire…

Bref, au moment de choisir, rappelez-vous simplement que s’il est confortable, vous êtes en possession du bon soutien-gorge, et que si vous hésitez, ce n’est probablement pas le cas.

Trucs et astuces : comment trouver la taille de votre soutien-gorge de sport ?

Trouvez la taille de votre tour de poitrine

  1. À l’aide d’un ruban à mesurer, faites le tour de votre poitrine, juste sous vos seins. Assurez-vous que le ruban est ajusté et notez la mesure en pouces.
  2. Ajoutez 5 pouces à cette mesure, puis arrondissez au nombre pair qui suit : vous venez de trouver la taille de votre tour de poitrine. Notez-la !
  3. Pour valider celle-ci, faites le tour de votre torse avec le ruban à mesurer, en passant juste en dessous des aisselles. Si la mesure se rapproche du chiffre trouvé au point 2, vous avez bien calculé.

Trouvez la taille de votre bonnet

  1. Avec le ruban à mesurer, faites le tour de votre buste en passant par le point le plus volumineux. Assurez-vous que le ruban est égal partout, mais ne le serrez pas trop. Notez la mesure en pouces.
  2. Soustrayez la mesure de votre tour de poitrine (obtenue au point 2) de celle de votre tour de buste (obtenue au point 4). La différence entre les deux mesures correspond à la taille de votre bonnet. (Voyez la charte ci-dessous.)

Différence

1"

2"

3"

4"

5"

Taille de bonnet

A

B

C

D

DD

Référence :

LaJean Lawson, Ph.D., Champion Sportswear