Livraison gratuite pour toutes les commandes*

*Valide du 23 juin 22h00 HNE au 24 juin 23h59 HNE. Livraison et collecte en magasin seulement disponibles aux adresses et magasins situés dans la province du Québec.

Courir l’hiver – S’équiper pour ne pas hiberner !

La neige et le temps froid sont finalement arrivés… et l’envie vous est peut-être venue de mettre la course de côté jusqu’au printemps. Ce serait là une grave erreur ! Le temps froid est idéal pour la course, puisque le corps cherche naturellement à se réchauffer par le mouvement, générant ainsi moins de stress que par temps chaud. Pour en profiter, il faut cependant adapter vos habitudes de course, et la clé de votre succès et de votre plaisir se trouve dans l’équipement. Alors préparez-vous et sortez, tout en restant au chaud, au sec et sur vos pieds.

Voici nos règles d’or pour réussir vos sorties sous zéro.

S'équiper pour le froid

Trouver la bonne chaussure de course. Voilà la première étape pour démarrer votre saison de course ! Pour courir en hiver, recherchez des tissus imperméables (contre la neige et la pluie), une bonne adhérence au sol (contre les sols glissants) et moins d’aération en général (contre le vent). Vous pouvez aussi vous équiper d’une membrane de Gore-Tex pour bien isoler votre espadrille.

Vous voulez courir sur des sentiers ou des surfaces enneigées ? Des crampons vous donneront une bonne traction et plus de confiance. Par contre, pour la ville et la rue, ils peuvent s’avérer déstabilisants une fois sur l’asphalte.

Superposer les vêtements. La clé pour être à l’aise à l’extérieur en plein hiver est d’éviter la transpiration, et la meilleure manière d’y parvenir est de porter des couches de différents matériaux. Vous trouverez certainement qu’il fait un peu froid à votre sortie, mais après le premier kilomètre, vous l’aurez déjà oublié.

  • 1ère couche : Absorption. La première couche est celle qui vous gardera au sec. Vous trouverez le confort dans les tissus synthétiques absorbants (le polypropylène, par exemple) ou les technologies Dri-FIT, Thinsulate et Thermax.
  • 2eme couche : Isolation. Par temps très froid, ajoutez une deuxième couche pour conserver votre chaleur. Optez pour des tissus isolants (comme le polyester) et des technologies telles Polartec et Thermax, car ils offrent un excellent rapport chaleur-épaisseur.
  • 3eme couche : Coupe-vent. Il est très important d’être protégé du vent, car celui-ci refroidit énormément le corps. Lorsqu’il pénètre les vêtements, il retire la couche d’isolation créée par le corps. Choisissez donc un bon manteau et un pantalon coupe-vent pour être en mesure d’affronter le froid et les intempéries.
Protéger vos extrémités. Le corps humain perd la plus grande partie de sa chaleur par les extrémités : près de 30 % par les pieds et les mains, et 40 % par la tête ! N’oubliez pas de couvrir vos oreilles et utilisez un cache-visage complet par temps plus froid. En couvrant votre bouche, vous réchaufferez l’air que vous respirez et protégerez votre peau. C’est particulièrement utile en début de course !

Finalement, sélectionnez la bonne paire de chaussettes. Évitez celles qui sont en coton, car elles deviendront humides. Les chaussettes en laine mérinos sont idéales, puisqu’elles vous gardent au chaud, résistent aux odeurs et sont spécialement conçues pour éviter la transpiration.

Changer vos habitudes

Modifier votre parcours. En hiver, optez pour un parcours plus sécuritaire en tenant compte de l’état de la chaussée, du vent et de la température. Pensez à raccourcir vos trajets afin de demeurer à une distance raisonnable de la maison en cas de changements de conditions ou de pépins sur la route. Aux premiers signes de doigts engourdis ou de mauvaise motricité, il est important de rentrer au chaud. Un autre truc pour apprécier la course hivernale : courez en boucles plutôt qu’en faisant un aller-retour. Vous éviterez ainsi une longue période avec le vent de face. Commencez avec de plus petites durées, puis augmentez progressivement.

Protéger votre peau. Le vent et le froid mettent aussi votre peau à l’épreuve, car le froid attaque les lipides de l'épiderme. Ainsi, adaptez votre routine aux conditions hivernales en utilisant un baume à lèvres, une crème hydratante plus riche et un écran solaire pour le visage afin de protéger vos lèvres et votre visage des brûlures et des gerçures. Détail important : les rayons du soleil en hiver sont aussi nocifs pour votre peau qu'en plein été !

Laisser les résultats de côté.  Lors de vos premières courses dans la neige ou sur la glace, peut-être constaterez-vous que votre course est plus difficile. Ne mettez pas trop de pression sur vos épaules. Comme les conditions de la chaussée et la température changent constamment, la performance est difficile à maintenir, alors pensez à l’effort et non aux records de vitesse. Bonne course !