Les randonnées aux vues à couper le souffle

Le Québec est un territoire grandiose et merveilleux, riche en nature sauvage et en plans d’eau rivalisant de beauté pour offrir aux randonneurs un spectacle à couper le souffle. L’automne y est une saison majestueuse, et les adeptes de randonnée sont plus que choyés. Les feuilles qui changent de couleurs, la petite brise fraîche qui rend l’effort moins intense mais tout aussi gratifiant, et les nuées d’oiseaux en direction sud, sont autant de caractéristiques des randonnées en automne.  L’offre est si variée dans la province, qu’il n’est pas facile de choisir quelle sera notre prochaine destination.

CHARLEVOIX :

C’est au parc national des Grands-Jardins, dans Charlevoix, que nous retrouvons les sentiers offrant les plus beaux points de vue. Vous pouvez y admirer le cratère météoritique de Charlevoix en empruntant le populaire sentier du Mont-du-Lac-des-Cygnes. Si vous aimez grimper un peu, le sentier La Chouenne vous mènera au sommet situé à 730 m d’altitude, d’où vous pourrez admirer toute la splendeur de la vallée sur des kilomètres à l’horizon.

Vous pourrez compléter le lendemain votre périple charlevoisien en attaquant l’Acropole-des-draveurs, une belle montée de 5 km sur un dénivelé de 800 m, qui saura vous récompenser à l’arrivée par une vue imprenable sur la vallée de la Rivière-Malbaie.

GASPÉSIE :

Les amateurs de randonnée connaissent déjà le Mont-Albert, en Gaspésie, célèbre pour sa longue montée en sentier escarpé, mais peu connaissent le nouveau sentier de la Rivière-Cascapédia, une balade en forêt mature qui mène à la jonction de la rivière Cascapédia et du ruisseau aux Saumons. On y a aménagé un espace à pique-nique où profiter de la rivière.

QUÉBEC :

Dans la région de Québec, vous retrouverez au parc national de la Jacques-Cartier l’ardu sentier Les Loups, une randonnée de 11 km qui vous fera voir le massif des Laurentides ainsi que les vallées de la Jacques-Cartier et de la Sautauriski. Les promenades automnales y sont tout simplement spectaculaires, en grande partie grâce à la variété de la faune qu’on y trouve.

CANTON DE L’EST :

En plein cœur de la première Réserve internationale de ciel étoilé, le parc national du Mont-Mégantic, dans les Cantons-de-l’Est, propose une randonnée entre ciel et terre d’une beauté à couper le souffle. Au sommet, à 1105 m, vous aurez l’impression de côtoyer les étoiles et de dominer le monde.

LAURENTIDES :

Situé à quelques minutes de la région métropolitaine, le parc national d’Oka se démarque par la richesse de son patrimoine naturel.  Les sentiers aménagés offrent une diversité d’expérience en randonnée pédestres. Les néophytes, ou les contemplatifs, se tourneront vers l’Érablière ou La Grande Baie, qui offrent des vues imprenables sur des érablières, et les couleurs qu’elles nous offrent à l’automne.  Les initiés emprunteront à grande enjambées La Sauvagine, randonnée de 11,8 km, qui culmine sur une vue imprenable du Lac des Deux montagnes et son panorama apaisant.

Les randonneurs sont vraiment choyés au Québec. Il y a plus de deux cents sentiers parmi lesquels choisir, dispersés dans toutes les régions. Il y en a pour tout le monde, débutant, amateur ou initié.

Avec toutes les magnifiques « trails » auxquelles nous avons accès, les randonneurs ont l’embarras du choix. Mais pour les découvrir vraiment, quoi de mieux qu’enfiler vos souliers, remplir votre gourde d’eau et sortir visiter l’un de ces superbes sites, répertoriés sur le site internet de la SEPAQ .

Bonne randonnée!