Politique de retour bonifiée jusqu’au 6 janvier pour votre magasinage des fêtes Détails

Sacs d'hydratation

Peu importe où l’on s’active, le corps a besoin d’être régulièrement hydraté, afin de bien performer et maintenir une température constante. Pour ne pas avoir à toujours traîner sa gourde à la taille ou une bouteille d’eau dans le sac à dos, une solution simple et efficace existe : le sac d’hydratation.

ACHAT

Il existe deux sortes de sacs d’hydratation : les sacs amovibles, qui s’insèrent à l’intérieur de tout sac à dos, et ceux qui sont intégrés au sac à dos – en fait, ils forment dans ce cas-ci le sac lui-même.

Les sacs amovibles sont à recommander aux randonneurs qui possèdent plusieurs sacs à dos, de tailles diverses et pour différents usages (30 litres pour quelques heures, 50 litres pour des randos de 3 jours et 80 litres pour de longues expéditions, par exemple). De la sorte, un seul sac d’hydratation suffit et on n’a qu’à l’insérer au besoin dans le sac à dos qui est utilisé.

Pour sa part, le sac d’hydratation intégral est plus efficace pour pratiquer des activités aérobiques (vélo, course, raquettes, ski de fond, etc.). Plus léger et moins encombrant, il s’attache de façon à ne pas nuire à la liberté de mouvement tout en permettant de transporter des collations énergétiques, de petits outils, etc.

Qu’ils soient amovibles ou intégraux, les sacs d’hydratation sont tous munis d’un tube qu’on garde à portée de la bouche, pour étancher sa soif en tout temps. Tous deux offrent aussi des avantages non négligeables.

D’abord, ils permettent de s’hydrater à petites doses tout en s’activant, plutôt que de prendre une pause et engloutir un litre d’eau d’un trait, après l’effort et pendant que se manifestent les premiers signes de déshydratation. Grâce au sac d’hydratation, l’organisme a plutôt droit à un approvisionnement constant et régulier en eau, ce qui lui est bénéfique.

Ensuite, les sacs d’hydratation permettent de transporter de grandes quantités d’eau tout en maintenant celle-ci à une température fraîche, puisque elle n’est pas exposée au soleil et qu’elle est emmagasinée dans un contenant opaque et isolé.

UTILISATION

Avant de partir en randonnée ou pour une quelconque activité sportive, remplir le sac d’eau bien froide.

Si la météo annonce de la canicule ou une période de chaleur intense, remplir le sac aux trois-quarts et le placer au congélateur pour la nuit, la veille du départ. En gelant, l’eau prendra de l’expansion, et il ne restera plus qu’à remplir le reste du contenant, juste avant de partir. Ainsi, l’eau restera froide plus longtemps. À l’inverse, mieux vaut remplir le sac d’eau tiède et munir le tube d’hydratation d’un revêtement isolant, l’hiver venu.

Il est préférable de ne pas remplir le sac d’hydratation avec autre chose que de l’eau. Les jus, boissons énergisantes et autres Gatorade gorgés de colorants pourraient imprégner leur goût et leur teinte dans la membrane du contenant où est stocké le liquide.

Attention de ne pas ranger d’objets pointus (couteau, ciseaux, piquets de tente, etc.) dans le sac d’hydratation ou dans le sac où ce dernier est placé : ils pourraient perforer la membrane du contenant.


ENTRETIEN

Laver régulièrement à l’eau chaude savonneuse l’intérieur du contenant, ainsi que la tige et l’embout, puis rincez à grande eau.