Politique de retour bonifiée jusqu’au 6 janvier pour votre magasinage des fêtes Détails


S'entraîner dehors, des sensations uniques

Article écrit en collaboration avec Maxime Beaudry, représentant technique Merrell et coureur en sentier passionné.

Vous êtes à la recherche d’un endroit pour vous entraîner, abordable, spacieux et qui vous inspire à rester motivé tout au long de l’année? Enfilez vos chaussures de course et partez explorer la nature autour de chez vous!

Nul besoin d’habiter en pleine campagne : un parc, un boisé ou même des installations dans un jardin public permettent de faire le plein d’air frais, de mobiliser l’ensemble du corps et de profiter d’un relâchement de l’esprit. Avec ces quelques conseils simples et pratiques, votre nouvelle routine d’entraînement risque fort d’être à ciel ouvert. On parie?

Rester motivé

Les premières semaines de votre abonnement au gym, vous étiez motivé, mais aujourd’hui, courir sous les néons ne vous réjouit plus vraiment. Vous n’êtes pas seul. La perte de motivation est la première raison invoquée pour expliquer l’arrêt d’un entraînement.

En nature, le décor change en permanence et votre corps, comme votre esprit, doit s’adapter. C’est un beau défi, mais c’est aussi très motivant. Qu’il fasse chaud, qu’il pleuve ou qu’il neige, votre corps répondra différemment aux exercices que vous lui proposerez. Aucun entraînement n’est identique, impossible de s’ennuyer.

Et que diriez-vous d’avoir comme récompense, à la fin de votre entraînement, un spectacle magnifique sous vos yeux? Tentant, n’est-ce pas? Si vous vous fixez l’objectif d’arriver jusqu’à un point de vue imprenable ou une réserve faunique, vous aurez sans aucun doute envie de vous dépasser.

Être créatif

Il suffit d’avoir un peu d’imagination pour vous bâtir un entraînement complet sans aucun accessoire de gym traditionnel. Avec une branche suspendue, suffisamment solide pour soutenir votre poids, vous pouvez pratiquer des tractions inversées ou même des chin-ups si elle est assez haute.

Un simple banc de parc peut également vous aider à faire des prouesses : osez les pompes surélevées ou pompes arrière pour des bras tonifiés et bien dessinés. Si aucun arbre ni banc ne sont à disposition, utilisez simplement le poids de votre corps. Vous pouvez muscler vos abdominaux de manière efficace... et quelle délicieuse sensation que d’être allongé dans l’herbe!

Terminez par un yoga doux : le contact avec la nature vous permettra d’être davantage conscient de votre corps et d’optimiser considérablement votre entraînement.

Si vous aimez être en groupe, le TrekFit est une belle option : il s’agit d’un gym à ciel ouvert qui vous donne accès à des installations de qualité, mises à la disposition de tous. 

Bien choisir ses souliers

S’il y a un détail à ne pas négliger dans l’entraînement en général, mais plus particulièrement dans l’entraînement à l’extérieur, ce sont les souliers. Les chevilles, la voûte plantaire et les genoux sont mis à rude épreuve, surtout si vous courez. Il est impératif de prendre le temps de bien choisir vos chaussures.

Merrell est le spécialiste de la chaussure d’entraînement en plein air. Plusieurs options s’offrent à vous dans cette marque. Choisissez vos souliers en fonction du type d’entraînement que vous suivez, mais aussi de votre foulée. Le modèle Agility Peak Flex est idéal pour les courses en sentiers grâce entre autres à ses crampons qui offrent une adhérence et une traction accrues sur sentiers humides ou secs. Si vous avez envie de vous entraîner même sous la pluie, ce modèle est une belle option.

Le modèle Bare Access Flex est léger et enveloppant, idéal si vous courez sur des routes peu accidentées et si vous aimez la sensation « pieds nus ». Les Trail Gloves sont plus techniques et vous permettront d’aller plus loin dans votre course; si vous êtes un amateur régulier de course en extérieur, c’est un excellent choix.

Où s’entraîner en nature au Québec?

Il existe de nombreux parcs, forêts et boisés : n’hésitez pas à partir explorer les alentours de votre quartier. Pas besoin d’être dans l’immensité pour avoir beaucoup de plaisir!

  • À Montréal, le parc du Mont-Royal est un incontournable. Retrouvez-vous en pleine nature au cœur de la ville. Si vous êtes débutant, la simple montée peut être un exercice vivifiant et le point de vue est une belle récompense.
  • À Québec, les plaines d’Abraham et les nombreux escaliers qui relient la haute-ville à la basse-ville sont parfaits pour des entraînements complets. Prenez les petits sentiers.
  • Dans les Laurentides, le parc régional Val-David-Val-Morin est une référence pour les sportifs amoureux de plein air. Vous y trouverez des sentiers plus techniques et des chemins plus plats. Les débutants comme les experts y trouvent leur compte. Vous pourrez même y faire de l’escalade.
  • Pour le 150e du Canada, l’accès à l’ensemble des parcs nationaux fédéraux est gratuit. Enfilez votre tenue de sport et partez découvrir le pays en petite foulée.

La nature n’a pas son pareil pour nous offrir des moments uniques : n’attendez pas les conditions parfaites pour sortir dehors et prendre une grande bouffée d’air frais. Beau temps, mauvais temps, osez!

Seul ou à plusieurs, s’entraîner en nature fait tomber tous les préjugés que vous pourriez avoir sur l’entraînement. Soyez créatif et n’oubliez jamais de vous amuser.