Inscrivez-vous à notre infolettre et obtenez jusqu'à 50$ DE RABAIS sur votre prochain achat en magasin Voir détails


Le ski de randonnée alpine : un sport à découvrir

De plus en plus populaire, le ski de randonnée alpine — souvent appelé alpine touring — est le sport de prédilection des skieurs qui aiment la randonnée… et des randonneurs qui aiment le ski !

Le ski de randonnée alpine consiste à gravir une montagne enneigée en munissant préalablement ses skis d’une peau de phoque synthétique pour accéder à un domaine skiable.

Alliant le côté « aventure » du ski alpin à l’effort physique de la randonnée, l’alpine touring est un sport d’hiver complet qui permet à ceux qui le pratiquent de faire du ski à des endroits où l’on ne trouve aucune remontée mécanique. Il s’agit d’un excellent moyen de rester en forme et, surtout, cette activité permet surtout aux randonneurs alpins de s’éloigner des foules, de passer des moments privilégiés en pleine nature et d’avoir accès à des pistes de ski plus boisées (et peu achalandées), pourvues de neige naturelle et de poudreuse.

Ça semble représenter beaucoup de plaisir ? Oui ! Vos efforts d’ascension seront amplement récompensés par les nouvelles sensations que vous découvrirez en skiant dans la neige fraîche et poudreuse. Quels que soient vos niveaux de conditionnement physique et de ski, voilà un sport à essayer ! L’important est de bien vous équiper et de commencer dans un endroit facile d’accès, où les pistes sont entretenues et patrouillées.

Comment vous équiper pour le ski de randonnée alpine ?

L’équipement de ski de randonnée alpine ressemble beaucoup à celui pour le ski alpin, à quelques importantes différences près.

Les skis et les bottes

Sur un ski d’alpine touring, la fixation offre deux modes : le mode descente (alpine), qui verrouille la botte sur le ski (comme en ski alpin), et le mode montée (touring), qui débloque le talon (comme en ski de fond).

Les bottes, quant à elles, sont munies d’un collier qui peut être déverrouillé pour donner une plus grande amplitude de mouvements et permettre ainsi de marcher en montagne.

Les accessoires

Pour vos débuts en ski de randonnée alpine, vous devrez vous munir de peaux d’ascension (également appelées « peaux de phoque »), qu’il faudra fixer sur vos skis avant la montée afin d’éviter de glisser par en arrière.

Vous devrez également apporter un sac à dos avec vous pour transporter une bouteille d’eau et des collations, en plus des peaux de phoques (pendant la descente), sans oublier des accessoires de ski — comme des lunettes et un casque — pendant la montée.

Les vêtements

Vous pouvez porter vos vêtements de ski habituels pour vous adonner à la randonnée alpine, mais rappelez-vous que vous aurez beaucoup plus chaud durant la montée que pendant la descente. Superposez différentes couches et prévoyez en porter une supplémentaire pendant la descente. Aussi, comme vous transpirerez certainement davantage, évitez à tout prix les vêtements de coton et favorisez les tissus synthétiques techniques.

Où faire du ski de randonnée ?

La plupart des stations de ski, comme Mont-Tremblant, Morin Heights, La Réserve, Mont Sutton, Owl's Head, Le Massif de Charlevoix, Mont Grand-Fonds et Mont-Édouard, comptent des pistes de ski de randonnée qui sont entretenues, contrôlées et patrouillées. Ce sont d’excellents endroits pour commencer, surtout que plusieurs de ces stations de ski offrent en location de l’équipement de ski de randonnée alpine.

D’anciens centres de ski et certains monts se prêtent également très bien au ski de randonnée alpine. Ils sont souvent moins achalandés et plus boisés, mais moins recommandés pour vos premières sorties : c’est qu’ils nécessitent souvent de la préparation et de l’équipement supplémentaires. Parmi eux, mentionnons le mont Alta (à Sainte-Agathe), les pistes de l'ancienne station Mont Plante (à Val-David), la Vallée Bras-du-Nord (près de Québec) et les monts de la Haute-Gaspésie.