Politique de retour bonifiée jusqu’au 6 janvier pour votre magasinage des fêtes Détails


L'eau d'érable pour s'hydrater?

Plus locale que sa consœur l’eau de coco, l’eau d’érable – à ne pas confondre avec la sève d'érable qui est brute et non-traitée – prend tranquillement sa place sur les tablettes. Vantée comme boisson hydratante pour les sportifs, la sève de l’érable est-elle réellement un bon choix? Peut-elle bénéficier aux gens actifs? Regardons cela de plus près.

Une sève naturellement sucrée

L’eau d’érable n’est rien de plus que la sève qui s’écoule des érables à sucre au printemps. Elle subit ensuite un traitement pour la débarrasser des microorganismes et est ainsi embouteillée. Tant que l’emballage est intact, elle peut se conserver sur les tablettes pendant 18 mois. La certification NAPSI, implantée par la Fédération des producteurs acéricoles du Québec, garantit qu’il s’agit de la sève pure à laquelle rien n’a été ajouté et qu’elle n’a pas été raffinée.

La sève d’érable n’est évidemment pas aussi sucrée que le sirop d’érable. En fait, cette boisson contient environ 6 grammes de glucides par tasse (250 ml). À titre d’exemple, une cuillère à thé et demie de sirop d’érable en contient à peu près autant!

Bien s’hydrater

Quand on pratique une activité sportive, il est nécessaire de remplacer l’eau que l’on perd en suant. Quand cette activité dure moins d’une heure, l’eau est plus que suffisante pour remplir ce rôle. L’énergie dont le corps a besoin sera puisée directement dans ses réserves.

Cependant, quand on fait de l’activité physique pendant plus d’une heure, le corps a besoin d’un petit coup de pouce pour produire suffisamment d’énergie. On conseille alors de consommer une boisson qui fournit entre 4 grammes et 8 grammes de glucides par 100 ml. L’eau d’érable en contient seulement 2 grammes. Elle n’est donc pas la plus appropriée pour répondre aux besoins de l’organisme dans cette situation, à moins de lui ajouter… du sirop d’érable!

Il ne faut pas oublier non plus les électrolytes, dont l’important sodium, qui doivent être remplacés après avoir sué. L’eau d’érable n’est pas suffisamment salée pour remplir ce rôle. Pour en faire une boisson adéquate, il faudrait ainsi lui ajouter une pincée de sel.

Une boisson antioxydante?

Comme la plupart des produits issus du règne végétal, l’eau d’érable contient une panoplie de molécules au pouvoir antioxydant. Attention, cela n’en fait pas nécessairement un meilleur choix que l’eau comme boisson de prédilection. Les bienfaits des antioxydants sur le corps sont encore mal compris et on ne peut affirmer que l’eau d’érable est bénéfique pour la santé à cause de cela.

Quand devrait-on la boire?

L’eau d’érable est un produit d’ici, qui provient directement de l’arbre, sans subir trop de transformation. Elle contient peu de sucre, ce qui la rend un peu plus intéressante que les autres boissons sucrées.

Même si l’eau d’érable n’est pas une boisson idéale pour s’hydrater adéquatement lors d’une activité physique, cela ne veut pas dire qu’il faut nécessairement la bouder. À cause de sa courte période de production, il s’agit toutefois d’un produit de niche assez dispendieux. Si vous en aimez le goût, profitez-en donc pour la savourer!