Politique de retour bonifiée jusqu’au 6 janvier pour votre magasinage des fêtes Détails


Les power bowls : 4 conseils santé

Pour rester en forme et améliorer leurs performances, les sportifs et les gens actifs comptent sur un élément crucial : l’alimentation. Selon leur niveau d’activité physique et leurs objectifs, les recommandations varient, mais un conseil de base demeure valide pour tout le monde : il faut limiter au maximum les aliments ultratransformés et privilégier les aliments frais et les repas faits maison — ce qui permet de réduire la consommation de sucre, de sel et de gras trans et saturés.

Difficile à faire ? Pas nécessairement.

Les power bowls, l’une des nouvelles tendances culinaires de l’année, viennent faciliter la vie de ceux qui veulent garder la forme : ils sont nutritifs et composés d’aliments frais, ils s’adaptent à tous les goûts et surtout, ils sont très faciles à préparer !

Pour obtenir de bons résultats (autant en ce qui a trait au goût qu’aux portions), nous vous recommandons de :

Bien balancer les ingrédients

L’un des principaux avantages des power bowls est qu’ils contiennent des aliments variés, issus de plusieurs groupes alimentaires. Pour un équilibre parfait, vous devriez trouver, dans votre powerbowl :

  • 25 % de grains entiers  : de l’orge, du quinoa, du riz brun, du couscous de blé entier ou n’importe quel autre grain. Ils forment la base de vos power bowls et vous donnent de l’énergie.
  • 35 % de légumes, avec le plus de couleurs possibles pour bonifier votre apport en vitamines et en minéraux.
  • 15 % de protéines végétales ou animales, comme du tempeh, du poulet, du saumon, du tofu ou des légumineuses, question de nourrir vos muscles.
  • 10 % d’assaisonnement (pour la cohésion). Faites attention à la quantité de sauce et assurez-vous que l’assaisonnement n’est pas uniquement composé de gras — comme de l’huile ou de la mayonnaise —, mais qu’il contient également des vinaigres, des fines herbes, etc. Limitez la quantité de sel.
  • 30 % d’« extras » : des chips de pita, ou encore des graines de chia, de chanvre ou de lin sont toutes des options intéressantes, qui ajoutent de bons gras et de la texture !

Prendre de petites portions

Comme les powerbowls présentent un aspect très esthétique, il est tentant de les préparer dans de beaux gros bols. Le risque, c’est alors de manger plus qu’à sa faim et d’avoir un apport énergétique excessif, ce qui peut entraîner des ballonnements, rendre la concentration plus difficile et causer de la fatigue. À long terme, un apport énergétique excessif est aussi directement relié à la prise de poids. Quand les plats nous semblent une option santé, on a tendance à trop manger !

La solution est simple : préparez vos powerbowls dans de plus petits bols, puis commencez avec de plus petites portions, quitte à vous resservir ou à prendre une collation entre les repas si la faim persiste. Il est en effet préférable de manger de plus petites portions, plus souvent.

Varier les recettes

L’apport nutritionnel de chaque power bowl est différent, puisqu’il dépend de chaque ingrédient utilisé dans sa confection, sans compter que chacune de ces préparations a un profil différent. L’idéal est de varier les recettes et de tester le plus d’ingrédients possible. La variété maintiendra votre intérêt, en plus de vous offrir chaque fois différents types de vitamines, de gras et d’antioxydants.

Profitez-en pour essayer des ingrédients que vous utilisez moins fréquemment et pour intégrer des protéines végétales — comme les lentilles, le tofu et le tempeh — à votre alimentation. Leur poids environnemental est beaucoup plus faible que celui des protéines animales.

Adapter vos power bowls pour avant ou après un entraînement

Si vous comptez manger un power bowl avant de vous entraîner, évitez tout ce qui est gras, comme les sauces, les avocats ou les noix, puisqu’ils prennent plus de temps à être digérés. Aussi, limitez les fibres, qui activent la digestion (ce qui n’est pas idéal avant de s’entraîner) et favorisez les grains et les fruits, étant donné qu’ils donnent de l’énergie. Si vous vous servez un power bowl après l’entraînement, assurez-vous qu’il est riche en glucides et qu’il contient une source de protéines.

Il ne vous reste plus qu’à utiliser votre imagination et les restes dans le frigo ! N’hésitez pas non plus à vous inspirer d’Instagram et à tester vos talents créatifs en concoctant de nouvelles recettes santé et faciles !